chemin-coeur

Mamette Jolie,

Cette année encore, il y a eu comme une hésitation au moment de mettre la table le soir de Noël.
On te garde tellement près de nous que pour nous tu vis.

je m'imagine que tu étais assise sur la plus Haute Sphère et tu nous observais.
Tu as rayonné dans nos souvenirs.

C'est fou comme les souvenirs peuvent nous réchauffer le coeur et en même temps nous détruire de l'intérieur.

Je pense souvent à ta vacuité spirituelle et je me dis que maintenant tes yeux sont inondés de paillettes.

Je me souviens de ce samedi matin d'avril.
Je t'ai dit combien j'étais fière de toi que tu aies lâché prise.

Marraine et moi avons quitté la chambre le temps d'un café et Ils sont venus te chercher...